3 conseils pour organiser des funérailles à Aix-en-Provence

Contacter un cimetière à Toulouse après la mort de son conjoint
avril 14, 2021

3 conseils pour organiser des funérailles à Aix-en-Provence

Funérailles à Aix-en-Provence

Perdre un proche a toujours été un moment difficile, un moment où la plupart des gens ressentent un déséquilibre moral. Organiser quoi que ce soit en de tels moments peut être vraiment éprouvant pour les personnes endeuillées. C’est pourtant lors de ces moments que vous devrez organiser les obsèques pour le défunt. Nous vous proposons donc, dans cet article, de découvrir 3 conseils pour bien organiser des funérailles à Aix-en-Provence.

Trouver une agence funéraire

L’organisation de funérailles est un événement particulier pour les personnes étant directement impactées. Lorsqu’un décès survient, le premier réflexe que vous devez avoir est de trouver une agence funéraire à Aix-en-Provence. Selon le service que vous aurez choisi, l’agence en question se chargera de la paperasse. En premier lieu, le corps sera déplacé vers les pompes funèbres des pompes funèbres ou une chambre mortuaire sera prise en charge par le funéraire que vous aurez choisi. Viennent ensuite les demandes d’autorisation d’inhumation que vous devrez faire à la mairie. L’agence funéraire se chargera également de ces demandes et vous accompagnera jusqu’à l’inhumation ou la crémation, en fonction de l’offre que vous aurez choisie. Vous pouvez vous charger personnellement de tout ce processus. Mais les troubles moraux que vous pourriez avoir après le décès vous suggèrent de passer par une agence pour avoir du temps pour vous-même.

Gérer les courriers post-décès

Lorsque vous aurez trouvé une agence funéraire qui se chargera des obsèques, vous devrez vous occuper des courriers post-décès. Il s’agit d’un ensemble de lettres que vous devrez envoyer pour notifier le décès du défunt. Vous devrez adresser des courriers aux autorités publiques pour des questions concernant la CAF, les allocations familiales et d’autres préoccupations. Il est aussi important d’adresser des courriers aux services privés auxquels le défunt avait souscrit, notamment à la banque, l’assurance, mais aussi pour demander un désabonnement aux services auxquels il avait souscrit. Vous devrez également adresser une notification d’arrêt de contrat de travail chez l’employeur du défunt. En marge de tous ces courriers officiels, vous devrez également informer les autres proches du défunt de la situation.

Préparer l’inhumation

Dans les 6 jours qui suivent le décès, vous allez devoir procéder à la crémation ou à l’inhumation du défunt. Pour cela, il vous faut tout d’abord disposer d’une autorisation d’inhumation que vous pourrez retirer à la mairie. Ensuite, vous pouvez faire le choix du monument funéraire qui peut être une stèle funéraire. Sur cette stèle, vous pourrez faire inscrire des informations relatives au défunt tel que le nom, l’âge et un message d’adieu. Le matériau de la stèle peut varier entre marbre, ardoise et granite. Vous devez vous renseigner sur le règlement du cimetière avant d’opérer votre choix. Vous pouvez également faire le choix d’une dalle funéraire, qui est le monument funéraire le plus utilisé en France.

En conclusion, pour organiser des obsèques, 2 choix se présentent à vous. Vous pouvez soit confier l’organisation à des agences funéraires ou vous en charger vous-même. Les notifications post-décès sont également à prendre en compte dans l’organisation des obsèques jusqu’à l’enterrement.

EMI
EMI